• 3922 visits
  • 53 articles
  • 712 hearts
  • 401 comments

Sommaire 09/02/2014

Sommaire

Salut à tous ! Alors j'ai cru penser que de faire un sommaire serait une bonne idée, afin de pouvoir publier mes OS ailleurs que dans mon blog secret, sans que cela vous mélange. Vous pourrez aussi choisir plus facilement ce que vous souhaitiez lire en arrivant ainsi, évitant ainsi de chercher partout dans le blog ce que vous cherchier. 
 
 FICTION LONGUE 2 
Draco Malefoy, et Ginny Weasley

Chapitre 2 : Sans un mot
Chapitre 3 : J'ai repensé à ta lettre NEW!
Chapitre 4 : en cours  

 

 
 One-Shots
Un après-midi torride   Luna Lovegood, George Weasley
Père, je suis désolé     Draco Malfoy, Lucius Malfoy. RATED M
Premier cours     Severus Rogue, Harry Potter
Jalousie, ta plus grande amie et ma pire ennemie    Dean Thomas, Ginny Weasley, Harry Potter
L'homme que j'aime     Cho Chang, Cedric Diggory
Ce jour de Noël     Arthur Weasley, Molly Prewett
Une fois de trop    Lily Evans, Severus Rogue

Le tout dernier        Crossover Harry Potter/Pokemons
Le premier jour     Bill Weasley, Fleur Delacour
Mon frère, ma moitié      George Weasley, Fred Weasley
Joyeux anniversaire, mon amour  Neville Londubat, Hannah Abbot
Fraîche et parfaite    Draco Malfoy 
Si elle n'était pas elle   Draco Malfoy, Hermione Granger 
Une journée comme les autres    Hermione Granger, Ronald Weasley
Le vide total   Amos DIggory  
Magic Works   Ginny Weasley, Harry Potter 
Pour toi, mon amour  Ginny Weasley, Harry Potter 
Wendy, raconte moi une histoire     Peter Pan, Wendy Darling  
Les rois du far-west    Severus Rogue, James Potter   
Je me suis salie   Gabrielle Delacour, Gregory Goyle  
Gris souris    Nymphadora Tonks, Remus Lupin   
Tapie dans l'ombre  Dominique Weasley  NEW
Douce défaite    Ron Weasley, Pansy Parkinson    NEW
Les sauveteurs de Poudlard   Pattenrond, Miss Teigne   NEW
Je voudrais un bonhomme de neige     Draco Malefoy, Harry Potter   NEW
Ta peau était grasse   Ron Weasley   NEW
Il était magnifique   Seamus Finnigan, Dean Thomas   NEW
Make you feel my love   Lavande Brown Ron Weasley   NEW
SI gentil    LIly Evans, Calmar géant, James Potter   NEW
Sortant, blaguant   George Weasley, Luna Lovegood   NEW
Plus rien   Teddy Lupin, Victoire Weasley  NEW
Cette femme me tue   Mafalda Hopkirk, Dolores Ombrage   NEW
Fiers et vengés   Neville Londubat, Alice Londubat   NEW
J'étais mort   Frank Bryce   NEW



À 14 ans, tu n'as encore rien vécu. 2e OS : Amnésique : OC, Ernie McMillan, Luna Lovegood  

 


Projets 
- Draco Malefoy, GInny Weasley : Tout a commencé par une lettre (en cours) 
-   Teddy Lupin, Victoire Weasley  :    Ce n'est qu'un au revoir
- Luna Lovegood, Draco Malefoy : Pourquoi pleures-tu ? 
Hermione Granger, Ginny Weasley : La plus belle des femmes.
- Mimi Geignarde, Olive Hornby : Elle riait de mes lunettes 
- Quirinus Quirrel : J'ai un mage noir derrière la tête.
- Dudley Dursley, Cho Chang : Violence, séduction
-  Parvati Patil : Et moi, je dansais. 
- Demelza Robins : Impopulaire.
- Stan Rocade : Marre de ce bus
-Ariana Dumbledore : Maladie. Folie

 

 

REPÈRE DE FANFICTIONS SUR FACEBOOK ici <3
Si vous voulez faire connaître vos fanfictions,  venez voir ma page facebook, je les y posterai. Vous n'avez qu'à siuvre les instructions, qui sont dans la section "À propos" 
* Les lieux et les personnages ne m'appartiennent pas. Ils sont à J.K Rowling, tirés de ses romans, Harry Potter. *
 

Un après-midi torride 15/09/2013

 


 


 
Luna était seule dans la cuisine des Weasley, car elle veillait sur George, qui était malade. Dépressif qu'on disait. Il passait ses journées à s'isoler. Il ne mangeait plus rien, il ne faisait plus ces tours qu'il avait l'habitude de faire autrefois. Cela chagrinait tout le monde dans la maisonnée, que Fred Weasley ne soit plus des leurs, mais pour George, il s'agissait plus que la perte de son frère, c'était celle de son meilleur ami aussi. Cela faisait des mois que son c½ur ne marchait que pour ses fonctions vitales. Mais pour Luna, cela ne faisait aucune différence. Allons bon, elle était cinglée, c'est ce qu'on disait.
Luna finissait de faire le ménage pour Mrs Weasley, en chantant du Celestina Moldubec à tue-tête. Elle cessa de chanter lorsqu'elle entendit un vacarme incroyable provenant d'en haut. Elle entendit George hurler de douleur, donc elle se précipita dans sa chambre. Apparament, il était tombé de son lit, et était encore couché sur le sol.

- Es-tu correct ? demanda-t'elle.

George répondit par l'affirmatif. Elle le regarda, et remarqua qu'il était torse nu, et que son corps ruisselait de sueur. Il était si beau, si séduisant ainsi ... Luna se ravisa.

- Es-tu malade ? Tu sembles crever de chaud ...
- Luna, ne sois pas ridicule, s'il ne faisait pas si chaud à l'extérieur, peut-être que je ne serais pas ainsi.

En effet, il faisait 40°C dehors, c'était une température où il valait mieux rester au frais qu'à l'extérieur. Plus Luna y pensait, plus elle trouvait qu'il faisait chaud. Elle tendit sa main à George pour l'aider à se relever, mais il la tira vers lui, et elle lui tomba dessus. Il lui adressa un sourire et un clin d'½il coquin.

- George ! Mais qu'est-ce que tu fais ?

Le rouquin ne répondit pas. Il se contenta de regarder la belle blonde qui le regardait d'un air ahuri et de lui sourire. Un silence s'était installé. Luna, mal à l'aise, tenta de s'en aller, pour lui chercher quelque chose à boire, mais il l'empêcha de partir.

- Calme-toi Luna, tout va bien

Il déplaça une mèche des cheveux de son amie derrière son oreille et lui donna un baiser sur le front. Luna rougit plus que jamais, ce qui fit sourire George. Elle balbutia quelque chose d'incompréhensible à propos de la chaleur, mais George ne l'écoutait pas. Luna ne bougeait pas. Elle se demandait bien ce qu'il faisait là, mais n'osa pas bouger. Un peu de compagnie devait lui faire du bien. Elle se releva, pour l'aider à se relever. Il se recoucha sur son lit, et la remercia d'un regard qui semblait plein de douceur. Luna lui sourit. Ce qu'il était beau ! Il lui tendit la main, qu'elle lui donna, de façon hésitante. En effet, il la tira encore par dessus lui de façon à ce qu'elle soit par dessus-lui. Il l'attrapa par les hanches, et à sa plus grande surprise, il l'embrassa sur la bouche

- Tu sais Luna, je crois que je t'aime.

Ébahie, Luna le dévisagea. Elle lui donna un baiser sur la joue pour lui signaler qu'elle l'aimait aussi. Elle était si surprise ! Elle ne s'attendait tellement pas à ça ! George sourit. Il était beau, quand il souriait. Ça rappelait le George aux allures coquines qu'il était avant.

- Ouf, eh bien, il fait chaud n'est-ce pas ? dit Luna, afin d'atténuer le malaise.
- Je peux t'aider, si tu veux à avoir moins chaud ...

Il lui adressa un clin d'oeil qui voulait tout dire, tout en descendant ses mains sur les petites fesses rondes de Luna. Elle fut parcourue d'un frisson, mais lui sourit, en guise de réponse. Il chercha son regard, et plongea ses yeux dans les siens, en guise de défi. Il trouva l'élastique de son short, et avec l'aide de deux de ses doigts, il les fit glisser le long de ses jambes. Il redeposa ses mains sur ses fesses et les caressa tendrement, ce qui fit gémir son amie un petit peu. Il avait les mains si douces, et si fermes ! Elles étaient rassurantes, elles lui faisaient du bien. Luna se redressa pour enlever son chandail de façon sensuelle, comme elle avait tant voulu le faire auparavant avec Neville, son ex petit-copain. George put alors entrevoir les deux seins ronds et parfaits de Luna. Elle se remit dans sa position initiale, et George ne tarda pas. Il en prit un dans une main et entreprit de le masser, alors qu'il prenait l'autre en bouche, en prenant bien soin de le lécher en entier et d'en mordiller les extrémités avec douceur. Il se releva pour être assis alors qu'elle était à genoux de façon à ce que le haut de son corps soit à sa hauteur, et Luna posa sa main sur le membre tendu de George, en faisant des mouvements de va et vient. Leur respirations se faisaient plus fortes, les gémissements s'accentuaient et leur rythme s'accéléraient. Puis, contre toute attente, Luna repoussa George et se mit à genoux devant lui. Elle pris soin de lécher du bout de sa langue toute la peau qui couvrait son membre, puis le prit en bouche. George se défoula dans les cheveux de Luna, en l'encourageant à continuer. Se sentant venir, il la fit stopper, pour qu'à son tour, il puisse lui rendre l'amour oral. Sa langue se promena d'abord sur le clitoris de Luna, ce qui l'amena au septième ciel. George leva la tête, l'air amusé. Puis, sans lui laisser le temps de placer un mot, il fourra sa langue dans la cage à miel de cette belle blonde qui lui faisait tant d'effet. Si Ginny savait ... Non, il ne fallait pas penser à Ginny, surtout pas maintenant. Il fallait rester vigoureux, pour rendre à cette jeune femme qui se retrouvait dans son lit ce qu'elle méritait.

- George ... George arrête.
- Qu'est-ce qu'il y a ?

- ... Jure moi que tu m'aimes ! De tout ton coeur, de tout ton corps, mais je t'en pries, fais moi croire que tout ça n'est pas que plaisanteries !
 
- Luna, crois moi. Tu sais que je suis très demandé, mais pas une fois je n'ai répondu, je n'avais pas la tête à faire ça avec ces filles à cause de mon frère. Tu es belle, tu es drôle, tu es adorable. Tu as tout ce que je recherche chez une fille, et ça, c'est rare. Luna, tu as beau être la meilleure amie de ma soeur, je peux t'affirmer sans sourciller que pour ce qui se passe présentement, il ne s'agit pas que d'un simple coup de tête. Je t'aime, laisse moi t'aimer de tout mon corps maintenant ...

Luna sourit. Elle savait tout cela, mais maintenant, elle lui faisait encore plus confiance. C'est lui et lui seul qui la déflorerait, elle lui offrit son coeur et sa virginité en le laissant la pénétrer doucement. Il se mit a faire un mouvement de va et vient. Luna gémit. De douleur ou d'amour, elle ne savait plus, tout semblait confus. Le rouquin poussa un soupir définitif, et adressa à sa belle son sourire le plus charmeur. Luna le prit dans ses bras en le couvrant de baiser dans le cou et en lui mordillant les oreilles lorsqu'elle passait tout près. George ferma les yeux et apprécia le moment. Les deux tourtereaux se laissèrent choir sur le lit, tous deux emplis d'amour et de bonheur.

- Bon ... conclut Luna, on devrait peut-être s'habiller ...

George lui sourit. Il se leva et se rhabilla, aidant Luna au passage, bien qu'elle fut autonome. Ils échangèrent un baiser plein de promesses concernant leur avenir. Ils se prirent par la main et sortirent dehors pour se promener dans le bois, là où il y avait une petite brise de fraîcheur. Luna était contente. Qu'est-ce que les Weasley seraient heureux de voir leur George qui allait mieux,et que dire de Ginny ! Cela faisait depuis si longtemps qu'elle voulait qu'ils sortent ensemble, elle serait bien heureuse, elle le savait. Elle adressa un sourire à George, qu'il lui rendit. Il avait retrouvé une raison d'être heureux. La fille qu'il aimait l'aimait aussi et il savait que ce serait pour durer. Il pourrait reprendre ses activités suspendues à la boutique et avait hâte d'appeler Verity, sa collègue, pour lui annoncer la nouvelle. La vie reprenait pour le mieux, il voyait maintenant espoir dans les coins les plus sombres de son esprit, pour une fois depuis de nombreux mois ...

Tags : George Weasley - Luna Lovegood.

Lettre à ma douce traître à son sang. 15/09/2013

 



Chère Ginny,

J'espère que tu vas bien. Je sais que ça va te faire bizarre que ce soit moi qui t'écrives, mais je devais le faire. Les temps sont durs, tu en es consciente. Je sais que cette lettre risque fort de se faire intercepter par le ministère, et si c'est le cas, mon père ne serait pas fier de moi, il me tuerait en fait pour ce que je compte t'écrire. Ta famille est surveillée Ginny, les traîtres à leur sang risquent fort de tous se faire questionner de fond en comble, si j'en crois ce que me raconte mon père. J'ai appris pour ton frère, Ron. Je suis désolée pour toi, même si je ne l'apprécie pas, j'espère qu'il se sortira de son éclabouille. En tout cas ...

Si le ministère lit ceci, j'espère du moins que cela leur montrera que ce n'est pas un régime fasciste comme celui-là qui va m'empêcher de t'écrire ce que je veux absolument que tu saches. À la limite, j'espère même qu'il sauront qu'ils n'ont pas réussi à enlever tout espoir à tout le monde. Moi, je garde espoir pour qu'un jour, tout cela se termine. Je sais que tu ne dois pas éprouver ce sentiment de la même façon que moi, je sais bien que tu aimais Potter, et que tu dois présentement t'inquiéter plus que jamais depuis qu'il est déclaré introuvable. Mais ne t'en fais pas, il est clair qu'il va bien, et qu'il est en sécurité. Le seigneur des ténèbres se serait calmé, ce qui n'est apparemment pas le cas.

Je sais que je ne peux pas ressentir ce que tu ressens, mais écoute, je crois qu'il vaut mieux ne pas abandonner. Tu es forte, tu l'as toujours été. Tu te demandes peut-être d'où je tiens ça, mais ça se voit dans ton regard, dans ta manière de tenir tête aux autres. Je t'admire beaucoup pour ça, je t'idolâtre, même si je ne devrais pas, pas en ces temps. Tu as le courage que je n'ai jamais eu, je n'ai toujours été qu'un lâche, pendant toute ma vie. Forcé à suivre les traces de mon père que je n'ai jamais voulu suivre, regarde ce que je suis devenu. On me perçoit du côté du mal, alors que je ne le voudrais pas. Mais je n'ai pas le choix, on me tuera autrement, et si je le fais, tout ce qui se passe dans ma famille sera pardonné. Je ne veux pas avoir à réparer les erreurs de mon père, mais ai-je le choix ? Je ne tuerai pas Potter, si on m'en donne l'occasion, ne t'inquiète pas. Je ne le vendrai pas. Je ne veux pas que tu souffres plus, je sais que tu ne le supporterais pas. Je suis un lâche de toute façon, alors je le ferai pour toi, parce que je ne supporte pas te voir pleurer et souffrir. Juste à m'imaginer ce que tu dois ressentir, j'ai mal. Je ne suis peut-être pas le mieux placé pour te conseiller, mais ces temps-çi, j'aime bien croire que tant qu'il y a de l'amour, il y a de l'espoir.

Écoute Ginny, je t'aime, il fallait que je te le dise. On ne sait jamais ces temps ci qui sera le prochain malheureux à quitter ce monde, et je voulais absolument te le dire avant qu'on meure, si notre fin est proche. J'ai toujours été maladroit en amour, je suis mal à l'aise, je ne sais jamais comment je dois agir, et j'ai tendance à avoir honte. Honte d'aimer, oui, parce que ça me crée de nouvelles faiblesses, et je supporte peu être faible. Pourtant, je l'ai toujours été, mais j'ai l'impression de le laisser paraître, et je déteste cette impression. Pourtant aujourd'hui, je me permets de te l'avouer. Je suis capable d'aimer, malgré tout ce que j'ai pu laissé paraître. Et c'est vers toi que mon coeur s'est tourné, malgré tout ce que j'ai pu te dire de méchant dans le passer, et tous les préjugés que j'ai vers les nés-moldus, les mordus et les traîtres à leur sang. Après tout, il parait que nous sommes tous humains, non ? Il est tard pour faire cette constatation, je le sais bien, mais cette guerre qui est débutée m'a ouvert les yeux. J'ai toujours pensé que Dumbledore était fou de croire qu'on devait tous s'unir pour ce qui viendrait, mais en entendant les statistiques sur le nombre d'innocents qui meurent chaque jour, je crois bien qu'il avait raison, après tout. Alors même si je suis un lâche, j'ose te le dire, qu'eh oui, Draco Malefoy est en amour avec une fille qui a toujours eu ce que je n'ai jamais eu. T'as la chance d'avoir des frères et des parents qui t'aiment, tu es confortable dans ton milieu, tu n'as pas peur de l'échec, et je t'admire pour tout, tout ce que tu m'as appris sur moi-même, sans que tu m'aies adressé la parole.

Je crois bien que tu sois la femme de ma vie. Tu es tout ce que je n'ai jamais été, tu me complètes comme personne ne l'a jamais fait. Nos familles peuvent bien se détester, un peu à la manière de ce conte de Moldus, Romeo et Juliette, mais il reste que mon coeur t'appartient tout entier, qu'importe ce que tu décides d'en faire. Je sais que notre amour est impossible, puis que je sais que tu aimes Potter, que ce sera toujours le cas, mais je voulais simplement que tu saches ce que j'éprouvais pour toi. Je ne m'attends pas à grand chose, je ne t'oblige même pas à répondre à ce message, surtout que je ne sais pas si j'ai été assez prudent, et que dans ce cas, ça risque fort de ne pas être expédié, mais au moins, j'aurais essayé.

Je te souhaite bonne chance à toi et à toute ta famille pour ne pas avoir de problèmes. N'oublie pas d'espérer Ginny, qu'un jour, tout ira mieux.

Avec toute mon affection,

Draco.

Tags : Draco Malfoy ♥ - Ginny weasley - bataille finale